Mark Cuban révèle la compétence qui lui a rapporté des millions (et que n’importe qui peut apprendre)

Peu importe le domaine envisagé, c’est la chose dans laquelle toutes les personnes ayant réussi sont efficaces.
CREDIT : Getty Images

On a récemment demandé à Mark Cuban ce qu’il ferait s’il perdait tout. Que ferait-il en premier ?

« Je trouverais un emploi de barman la nuit et un travail de vendeur durant la journée », a déclaré Cuban sur le podcast Comment j’ai construit ça, « et je commencerais à travailler.

Pourrais-je redevenir multimillionnaire ? Aucun doute là-dessus. »

D’où tire-t-il cette confiance en soi ? Le succès est presque impossible — dans n’importe quel domaine — sans de solides compétences de vente.

Voici pourquoi. Pour beaucoup de gens, le mot vente se traduit par la manipulation, la pression, le brossage dans le sens du poil — en d’autres termes, tous les stéréotypes éculés du vendeur de voiture.

Mais si vous pensez à la vente comme le fait d’expliquer les ressorts d’une décision (sa logique et les bénéfices qu’on peut en retirer), alors tout le monde — propriétaire d’entreprise ou non — a besoin de compétences en vente : convaincre votre entourage qu’une idée a du sens, montrer à des patrons ou à des investisseurs comment un projet ou une entreprise génèrera un rendement, aider les employés à comprendre les avantages d’un nouveau processus, etc…

En substance, les compétences en vente sont des compétences en communication. En effet, ces dernières sont essentielles dans toute entreprise ou carrière — et vous en apprendrez plus sur la communication en travaillant dans le secteur de la vente que n’importe où ailleurs.

Acquérir des compétences en vente vous permettra de gagner des financements, d’attirer des investisseurs, de conclure des ententes de distribution, de gagner des clients. Au démarrage d’une entreprise, tout est affaire de vente.

Il est extrêmement important d’établir des relations clients à long terme, quel que soit l’industrie ou la carrière que vous choisissez. Passer du temps dans un rôle de vente directe est un investissement dont vous récolterez les dividendes pour toujours.

Voici quelques-uns de ces avantages :

1. Vous apprendrez à négocier.

Tout travail implique la négociation : avec les clients, avec les vendeurs et les fournisseurs, même avec les employés. Les vendeurs apprennent à écouter, à évaluer les variables, à identifier les facteurs clés, à surmonter les objections et à trouver des moyens de parvenir à un accord — tout ceci sans brûler les ponts.

Vous apprendrez à conclure.

Demander ce que l’on veut est difficile pour beaucoup de gens. La conclusion d’une vente est à la fois un art et une science. Parvenir à ce que les autres soient d’accord avec vous et vous suivent, également. Si vous souhaitez mener les gens, vous devez pouvoir conclure. Les grands vendeurs savent comment conclure. Les grands patrons aussi.

2. Vous apprendrez la persévérance.

Les vendeurs entendent le mot « non » tout le temps. Au fur et à mesure, vous commencerez à voir ce non comme un défi, pas comme un rejet. Et vous envisagerez quoi faire ensuite.

3. Vous apprendrez l’autodiscipline.

Lorsque vous travaillez pour une grande entreprise, vous pouvez parfois ne rien faire de votre journée et être tout de même payé. En revanche, quand vous travaillez à la commission, votre credo est le suivant : « Si je veux tel résultat, c’est à moi de jouer. » Travailler dans les ventes est un excellent moyen de faire prendre conscience de façon permanente du lien entre la performance et la récompense.

4. Vous aurez meilleure confiance en vous.

Travailler dans les ventes est le remède parfait contre la timidité. Vous apprendrez à avancer avec confiance, surtout sous les contraintes ou en période de crise.

Toujours pas convaincu ? Pensez-y de cette façon : plus une position dans les ventes vous paraît intimidante ou effrayante, plus vous en avez besoin. Vous gagnerez en confiance et en assurance, et les compétences que vous développerez vous seront utiles pour le reste de votre vie professionnelle et personnelle.

Donc, si vous êtes un entrepreneur potentiel, mettez de côté votre business plan et travaillez dans les ventes durant un an ou deux. Si vous êtes un entrepreneur en difficulté, prenez un emploi de vendeur à temps partiel. C’est sans doute en partie à cause de cette carence que vous vous trouvez en difficulté.

« Connaissant mes compétences commerciales et les produits que je suis capable de vendre, » a déclaré Cuban, « je pense que je pourrais trouver un emploi en vendant un produit qui me rapporte suffisamment de commissions ou d’avantages. »

L’accumulation de ces derniers lui permettrait de démarrer sa propre entreprise… ce qui lui donnerait l’occasion d’exercer ses compétences de vente afin de gagner de l’argent pour lui-même, pas pour un employeur.

Les propriétaires d’entreprises prospères — les gens qui réussissent en général — passent la majeure partie de leur temps à « vendre ».

Apprenez à vendre.

C’est le meilleur investissement que vous ne ferez jamais.

Cet article est une traduction de celui publié sur le site Inc.com, et dont le rédacteur est Jeff Haden.

 

Un commentaire ?